La rue, zone de rencontre

Étude sur les espaces de liberté et les comportements de jeu

Pro Juventute a commandé une étude sur les comportements de jeu en Suisse. Les résultats devraient être disponibles en août 2016.

Elle s’inscrit dans le prolongement de l’étude des professeurs Baldo Blinkert et Peter Höfflin, publiée en 2015 sous le titre «Raum für Kinderspiel» (Enfants: de l’espace pour jouer), dont les principales conclusions sont les suivantes:

  • La possibilité de modeler son environnement de vie, avec les jeux libres que cela occasionne, est un facteur qui a une influence capitale sur le quotidien et le développement des enfants.
  • En moyenne, les enfants qui habitent dans des quartiers très accueillants pour eux passent près de deux heures par jour à jouer dehors sans surveillance, contre un quart d’heure pour ceux qui vivent dans des conditions très défavorables.
  • Par rapport aux enfants qui habitent dans des quartiers très propices, ceux qui vivent dans des quartiers moins accueillants ont moins d’expériences sociales avec leurs pairs, consomment davantage de médias et utilisent plus rarement les offres sportives et de loisirs proposées dans leur secteur.

Comment offrir aux enfants plus de possibilités de jouer librement en plein air et réduire l’inégalité des chances? Selon l’étude, une politique de développement urbain qui tient compte des enfants produit de bons résultats.