La participation,un pivot de l’ identification
© Spielträumer

Concevoir ensemble des espaces de liberté

L’aménagement des espaces de liberté doit être conçu et réalisé avec les utilisateurs (c’est-à-dire les enfants et leurs personnes de référence). Ainsi, l’offre a plus de chances d’être adaptée aux enfants et de les inciter au jeu. Cette participation a également des effets précieux sur les enfants en termes d’appropriation, de soin et de confiance dans leurs possibilités.

Les enfants souhaitent principalement de l’eau, un cadre naturel et des éléments à façonner et à déplacer. Les aires de jeux réalisées avec la participation des riverains sont mieux entretenues et davantage utilisées. Sur notre blog, vous trouverez des idées pour aménager des espaces de liberté publics et privés et pour les doter d’équipements mobiles et naturels. Vous découvrirez également des pistes pour mener une démarche participative et des exemples de projets.

Caractéristiques des espaces de liberté

Dans un environnement de vie, tous les espaces libres ne sont pas adaptés ou intéressants pour les enfants. Ils doivent présenter les caractéristiques suivantes pour que les enfants puissent les utiliser et apprécient d’y jouer:

  • Absence de danger: les enfants doivent être en mesure d’identifier les dangers et de les gérer.
  • Accessibilité: les aires de jeux doivent être facilement accessibles, ni trop éloignées, ni traversées par des zones de circulation infranchissables. Leur accès ne doit pas être interdit.
  • Malléabilité: il faut que les enfants aient envie d’utiliser et de façonner un territoire, qu’ils puissent commencer quelque chose et ne s’ennuient pas. Les terrains idéaux sont les sols non asphaltés avec des buissons, du sable, des cailloux et des plus grosses pierres, des éléments en bois déplaçables, des buttes, etc.
  • Possibilités d’interaction: les enfants doivent pouvoir retrouver d’autres enfants et entreprendre des choses avec eux.